Achat en ligne : comment bien choisir son parquet ?

 

En vue de rénover votre intérieur et notamment le revêtement du sol, vous vous apprêtez à acheter un nouveau parquet ? Trouver les meilleurs produits n’est pas toujours un parti de plaisir, surtout si vous n’avez aucune notion des critères nécessaires pour comparer les offres. Cela est un peu plus compliqué si vous effectuez un achat en ligne. Dans un magasin physique, en effet, il est encore possible de palper, de consulter manuellement le produit et d’éclairer tous les points sombres à propos de l’information en se faisant aider par un commercial. En ligne, seule, la description et l’image du produit permettent d’avoir une idée de sa qualité. Pour vous appuyer dans cette démarche, voici donc des conseils pour l’achat d’un parquet sur internet.

Une photo captivante n’est pas souvent la vraie image du produit

Les images publicitaires sont faites pour attirer l’œil, tout le monde le sait ! De plus, les matériels de photographie, ainsi que les logiciels de retouche d’images ne cessent d’évoluer en matière d’ergonomie.

Vous pouvez donc vous leurrer totalement si vous vous fiez uniquement à l’image que renvoie la photo à propos du produit. À défaut de pouvoir être en contact avec le produit, vous pouvez vous appuyer sur d’autres informations, notamment la fiche-produit. Cela vous permettra d’obtenir des détails sur les types de parquet, la dimension et l’essence utilisée.

Obtenir un échantillon avant l’achat

Moyennant 5 euros, vous pourrez tester la qualité du produit en obtenant un échantillon. Cela serait en effet plus prudent que de devoir casser votre tirelire pour ensuite partir dans la déception. Tant que vous y êtes, commandez plus d’un exemple d’échantillon afin de comparer les modèles et de mieux cibler votre choix. Par exemple, si sur la photo, le parquet de votre choix parait bien blanchi, vous pourrez constater parmi vos échantillons, un exemple de produit encore plus épuré. Par ailleurs, la disposition d’un échantillon vous permettra de faire une mise en situation, de savoir si le modèle de parquet s’accorde bien à la couleur des meubles et la décoration dans son ensemble.

Bien choisir son fournisseur

Les ventes en lignes se développent de façon spectaculaire et laisse émettre le doute sur la fiabilité d’un site e-commerce. Néanmoins, pour ne pas tomber dans de mauvaises mains, vous devrez vérifier quelques points sur l’entreprise, à savoir sa date de création, ses coordonnées, son siège ou ses magasins physiques. Toutes ces informations permettent de vérifier la fiabilité de l’entreprise.

Terrasse en bois : bien choisir son parquet d’extérieur

Irrésistible, le bois envahit nos espaces même jusqu’à l’extérieur ! Il crée de l’âme à la terrasse, la rend vivante, même en plein hiver. Bois et terrasse font en effet une belle combinaison, le mélange suggère explicitement un espace ouvert intégrant la nature. Un parquet en bois est sans aucun doute un beau choix de revêtement de terrasse ! Mais pour que cela fasse un bel effet sous vos pieds, faites le bon choix de latte. Voici nos conseils pour choisir une essence de bois parfaite pour sa terrasse.

Les premiers critères

Tout comme le revêtement d’intérieur, le parquet de terrasse doit être choisi avec minutie. Sans vous forcez à adopter un type de bois précis, il faut que vous ayez quelques critères de base pour une meilleure sélection de parquets d’extérieur. Aussi, votre budget et vos choix esthétiques doivent vous guider dans le choix des essences. À cet effet, sachez que le bois exotique est parfois onéreux, mais de par sa couleur et son apparence, il peut donner un charme unique à votre terrasse. Accordez aussi de l’importance sur le climat de votre région, pour éviter que l’essence que vous auriez choisie ne résiste pas aux intempéries et se détériore facilement.

Choisir du bois naturel ou bois composite

Tous les parquets d’extérieur ne sont pas faits de bois naturel. En effet, le bois composite fait son apparition dans ce domaine. Cette matière composée de particules bois et de résine confère une grande résistance aux intempéries. Le bois composite se conserve aussi assez bien au temps, sa couleur ne va pas ternir. Le bois naturel avantage plutôt sur son authenticité, mais également sur son entretien.

Même s’il peut changer de couleur au fil du temps, un petit coup de nettoyant par an suffira pour le rafraîchir. Par ailleurs, le bois composite est suggéré pour les régions froides pour leur conductivité à la chaleur, tandis que le bois naturel, de par sa fraîcheur, convient mieux aux régions chaudes.

Des lames ou des dalles ?

Une fois que vous auriez éclairci votre choix sur le type de bois pour votre parquet, il faudra ensuite connaitre si vous préférez les lames plutôt que les dalles. Sachez qu’au niveau esthétique, ces deux variantes ne présentent pas des inconvénients, mais il s’agit plutôt d’une question pratique. Les lames de bois s’installent sur les lambourdes de la terrasse, leur fixation a un caractère permanent. Les dalles sont plutôt posées à même le sol, sans structure, leur véritable support est un tissu géotextile. Le choix dépendra donc du style de terrasse que vous recherchez.

Quelle essence de bois pour son parquet ?

Du rosé, du brun, du fauve, du chocolat, du miel, les essences de bois se déclinent en une infinité de couleurs ! Et cette grande diversité crée parfois un moment d’indécision sur le choix de latte lorsqu’on décide rénover son parquet. D’autant plus qu’il existe plus de 200 variétés de bois adaptées pour le revêtement de sol. Alors, comment choisir une essence de bois pour son parquet ?

Que faut-il évaluer au préalable ?

Avant de tabler sur un choix, vous devez évaluer votre besoin en clarifiant certains points à savoir, quel l’effet décoratif que vous recherchez ? Comment est votre budget ? Vous préférez les essences de la gamme claire ou foncée ? Sur ce dernier point, sachez que le bois clair fonce avec le temps à l’opposé du bois sombre qui s’éclaircit dans le temps.

Le bois exotique

Parquet en bois exotique / crédit photo : pinterest

Issues des forêts humides d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Afrique, les essences exotiques plaisent par leur authenticité et leur côté tropical. Si les essences traditionnelles tendent à offrir une chair couleur miel, celles-ci se distinguent par leurs nuances rares pouvant tirer vers le rouge, le brun et le jaune. C’est un grand avantage sur l’apparence générale du parquet, alors n’hésitez pas à vous aventurer dans des couleurs assez originales !

Les essences classiques

Parquet massif en hêtre / crédit photo : pinterest

L’ensemble des essences de ce classement se trouvent dans les forêts européennes. C’est pourquoi ce sont en majorité les matières premières fournies aux menuiseries en France. Le chêne, le hêtre, le châtaignier et l’acacia sont les plus grands classiques de ce lot, tandis que le pin des Landes et le mélèze s’utilisent rarement. Certes, vous aurez moins de surprises dans le choix de ces essences indigènes, mais si l’originalité n’est pas votre fort, restez fidèle au classique.

Quelques essences à découvrir

Parquet massif en merbau / crédit photo : pinterest

Comme exposé auparavant, il existe une pléthore d’essences de bois utilisées pour le parquet, mais nous pouvons en suggérer quelques-unes à intégrer votre liste de choix. Le merbau, une essence provenant des forêts de l’Asie se démarque par sa chair propose une nuance allant du marron au rouge sombre. Sa résistance est incomparable, cela pourrait être un choix intéressant pour les pièces très fréquentées. Si vous aimez les couleurs chaudes, choisissez plutôt l’iroko, une essence africaine qui propose des tons allant du marron jaune au brun havane. Si vous recherchez du bois imputrescible qui ne défraîchit pas malgré les années, deux choix peuvent vous être suggérés à savoir le teck, un bois foncé protégé par l’oléorésine et le wengé, une essence reconnaissable par sa couleur jaune vif ou noir, et qui sont impénétrable par les champignons et les insectes.