Quel type de parquet pour l’intérieur ?

En tombant sous le charme du bois, vous avez décidé de recouvrir de parquet toutes les pièces de votre maison ? La chaleur, la noblesse et l’ambiance cosy apportées par le bois n’a rien d’égal. L’intégration du bois chez soi confère une atmosphère zen, propice à la détente. Le choix de l’essence et de la finition est pourtant difficile, il influe sur l’aspect général de chaque pièce. Comment choisir un parquet pour une chambre, un couloir, une cuisine ou encore une salle de bains ?

Choisir un parquet pour la salle de bain

Le bois peut être bel et bien une option de revêtement de sol pour changer du carrelage. Que ce soit pour la cuisine ou la salle de bain, on a souvent tendance à choisir d’office des carreaux pour couvrir le sol, à cause des problèmes d’humidité. Pourtant, les essences exotiques comme le teck, le jatoba ou le wengé peuvent bien résister à l’eau et à la condensation. Choisissez les finitions de bois couverts de résine en mélamine pour renforcer la protection contre l’humidité. La qualité de la pose permet d’éviter les infiltrations d’eau. Choisissez une colle polyuréthane pour fixer les lames de bois.

Choisir un parquet pour la chambre

La chambre est sans doute la plus desservie dans la maison, les va-et-vient sont interminables. De ce fait, cette pièce réclame un parquet de bonne résistance. En massif ou stratifié, vous avez un embarras de choix d’essence. L’acacia, le chêne, le châtaigner, le noyer et le wengé sont en particulier des tendances du moment. La résistance du bois doit être renforcée par une couche protectrice si vous voulez le conserver intact au fil des années. Pour un effet lustré, vous pouvez ajouter une couche de vernis ou le vitrifier. Vous pourrez également le cirer ou l’huiler, mais cela dépendra davantage de vos envies.

Choisir un parquet pour la cuisine

Le parquet dans la cuisine donne une très belle impression, car c’est une option peu commune.

On ne peut pas pourtant éviter les questionnements en matière d’humidité et de condensation.

La solution est de choisir, comme pour la salle de bains, du bois exotique huilé afin de résoudre ces inconvénients. Les essences de bois dur et imputrescible sont recommandées, pourquoi pas du jatoba, du merbau ou du wengé ? Si vous êtes peu habitué à la chair de ces bois, le hêtre, le peuplier et le frêne sont également des options possibles. Pour une meilleure étanchéité, veillez sur la qualité de la pose, le choix de la colle (de préférence une colle polyuréthane) et du joint.

Choisir un parquet pour le couloir

Le bois peut également renvoyer une belle impression dès le hall d’entrée. Des lames de bois comme l’ipé, l’acacia, le jatoba, le hêtre, le chêne et le wengé s’accordent bien à ce choix d’esthétique. En même temps leur résistance est indispensable pour ce lieu de passage où l’usure du bois peut être rapide. Pensez donc aux lames épaisses, enduites de couches de protectrice et si possible, optez pour du parquet massif.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *