Réussir la pose de son parquet flottant en 3 étapes

Vous avez décidé de remplacer votre revêtement de sol lors de vos prochains travaux de rénovation d’intérieur ? Bon marché, facile à poser et à entretenir, le parquet flottant pourrait être votre choix. Pour bien bénéficier de tous ses atouts, suivez ces étapes pour la pose de votre nouveau plancher.

Ragréer le sol pour le préparer à la pose

Le parquet flottant requiert un sol lisse et régulier pour être bien stable. Il faut ainsi vérifier les caractéristiques du vôtre et s’il ne répond pas à ces conditions, il faut l’aplanir par ragréage. Le principe consiste à maçonner la surface et y ensuite poser un enduit de finition. Cependant, il faudra passer par une remise à niveau avec un chape de mortier si le sol est biscornu. En effet, le ragréage ne fonctionnera pas dans ce cas. Vous pouvez également combler les irrégularités avec du journal.

Préparer les sous-couches isolantes nécessaires

Le contrecollé a une faible résistance à l’humidité et résonne beaucoup. De ce fait, les trois couches qui la constituent ne suffisent pas si vous penser le poser dans une salle d’eau ou dans un appartement. Des sous-couches isolantes sont alors votre priorité. Pour une meilleure isolation phonique, installer des dalles de feutres. Ces sous-couches sont très faciles à poser. Pour isoler l’humidité, un film de polyéthylène peut s’avérer très efficace. Le cas échéant, vous pouvez également ajouter plusieurs couches à votre parquet flottant. Il existe certainement d’autres solutions pour remédier à ces désagréments. Pour être sûr de la meilleure solution, n’hésitez pas à contacter un professionnel, comme Parqueteriefrancaise.fr, pour lui demander des conseils.

Assembler les lames du parquet flottant

Le sol et les sous-couches fin prêtes, vous êtes maintenant paré pour la pose proprement dite de votre parquet flottant. Elle s’effectue par clipsage. Vous n’aurez donc pas besoin de colle ni de clou. Les rainures et les languettes vous permettront d’assembler facilement les différentes lames rang par rang. Faites toute la pose du contrecollé à la main pour prévenir toute casse. Si vous avez besoin de plus de force pour placer la lame, évitez à tout prix d’utiliser un marteau. Privilégiez plutôt une cale en bois. Si besoin et pour prévenir d’éventuels problèmes, vous pouvez utiliser un peu de colle pour l’assemblage. Lors de la pose, veillez à ce que les portes puissent s’ouvrir et se fermer proprement. Les montants des protes peuvent être découpées si besoin.

La pose de votre parquet flottant a aussi un sens. En effet, les lames et le sens de la lumière naturelle devraient être parallèles. Cette orientation permet de dissimuler les défauts de votre revêtement. Des concessions peuvent toutefois être faites pour les pièces étroites et les couloirs. Faire suivre le sens de la pièce aux lames est plus judicieux. La finition joue aussi un rôle primordial dans la préservation de la qualité de votre parquet massif et aussi sur l’esthétique. En effet, le produit que vous y appliquerez peut renforcer l’aspect naturel du plancher, le rendra imperméable ou encore permettre de garder la couleur original de celui-ci.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *