Quelle essence de bois pour son parquet ?

Du rosé, du brun, du fauve, du chocolat, du miel, les essences de bois se déclinent en une infinité de couleurs ! Et cette grande diversité crée parfois un moment d’indécision sur le choix de latte lorsqu’on décide rénover son parquet. D’autant plus qu’il existe plus de 200 variétés de bois adaptées pour le revêtement de sol. Alors, comment choisir une essence de bois pour son parquet ?

Que faut-il évaluer au préalable ?

Avant de tabler sur un choix, vous devez évaluer votre besoin en clarifiant certains points à savoir, quel l’effet décoratif que vous recherchez ? Comment est votre budget ? Vous préférez les essences de la gamme claire ou foncée ? Sur ce dernier point, sachez que le bois clair fonce avec le temps à l’opposé du bois sombre qui s’éclaircit dans le temps.

Le bois exotique

Parquet en bois exotique / crédit photo : pinterest

Issues des forêts humides d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Afrique, les essences exotiques plaisent par leur authenticité et leur côté tropical. Si les essences traditionnelles tendent à offrir une chair couleur miel, celles-ci se distinguent par leurs nuances rares pouvant tirer vers le rouge, le brun et le jaune. C’est un grand avantage sur l’apparence générale du parquet, alors n’hésitez pas à vous aventurer dans des couleurs assez originales !

Les essences classiques

Parquet massif en hêtre / crédit photo : pinterest

L’ensemble des essences de ce classement se trouvent dans les forêts européennes. C’est pourquoi ce sont en majorité les matières premières fournies aux menuiseries en France. Le chêne, le hêtre, le châtaignier et l’acacia sont les plus grands classiques de ce lot, tandis que le pin des Landes et le mélèze s’utilisent rarement. Certes, vous aurez moins de surprises dans le choix de ces essences indigènes, mais si l’originalité n’est pas votre fort, restez fidèle au classique.

Quelques essences à découvrir

Parquet massif en merbau / crédit photo : pinterest

Comme exposé auparavant, il existe une pléthore d’essences de bois utilisées pour le parquet, mais nous pouvons en suggérer quelques-unes à intégrer votre liste de choix. Le merbau, une essence provenant des forêts de l’Asie se démarque par sa chair propose une nuance allant du marron au rouge sombre. Sa résistance est incomparable, cela pourrait être un choix intéressant pour les pièces très fréquentées. Si vous aimez les couleurs chaudes, choisissez plutôt l’iroko, une essence africaine qui propose des tons allant du marron jaune au brun havane. Si vous recherchez du bois imputrescible qui ne défraîchit pas malgré les années, deux choix peuvent vous être suggérés à savoir le teck, un bois foncé protégé par l’oléorésine et le wengé, une essence reconnaissable par sa couleur jaune vif ou noir, et qui sont impénétrable par les champignons et les insectes.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *