Les bons gestes pour rénover votre ancien parquet

Vous avez un ancien parquet et vous souhaitez le rénover ? Nous vous livrons donc ces quelques conseils pour vous accompagner dans votre projet.

Les bonnes raisons de rénover votre vieux parquet

Le parquet est une solution de décoration relativement chic. Toutefois, la belle apparence de ce type de revêtement de sol disparait petit à petit avec le temps. Plusieurs raisons expliquent cela : les chocs, le passage, l’usure, les rayures, les impacts et les fissures qu’il subit. C’est justement dans ce contexte qu’il va donc falloir rénover votre ancien parquet pour une belle décoration intérieure. Cette nouvelle apparence redonnera aussi une forme de jeunesse à votre maison. Mais pourquoi rénover au lieu de remplacer toutes les lames de votre vieux parquet ? La réponse est simple. La rénovation de votre parquet présente des avantages en termes d’économie. En plus, cela vous ferait moins de déchet.

L’importance de faire appel à des professionnels

Rénover un ancien parquet pour un particulier peut être très complexe. Cela exige une certaine technicité et expertise et il se pourrait que vous n’ayez pas forcément les compétences requises dans ce domaine. Par conséquent, il serait tout à fait judicieux de recourir au service d’un bon professionnel afin d’obtenir un bon résultat dans un délai imparti. De plus, ces professionnels disposent déjà des matériels nécessaires pour effectuer l’ensemble des travaux. En l’occurrence, vous n’avez plus à vous casser la tête. Pour bénéficier des prestations des experts, nous vous recommandons la Rénovation Wauters à Namur.

Les matériels nécessaires à la rénovation

Pour rénover un parquet ancien ou abîmé, vous devez disposer des équipements suivants : un marteau arrache clou, une pâte à bois ponceuse ou un papier de verre, un ciseau à bois, un couteau à enduire, un ruban de masquage, un produit décapant, une brosse métallique, un rouleau, un aspirateur, un vitrificateur et une brosse à poils souples.

Zoom sur les différentes étapes de rénovation

La rénovation de votre vieux parquet se réalisera en trois étapes : le ponçage, la vitrification et l’application de la deuxième couche de vernis.

En ce qui concerne tout d’abord le ponçage, cela consiste à décaper et de gommer les irrégularités et les fissures de votre parquet, l’objectif étant de travailler sur une surface lisse et plane. Vous devez donc reboucher les trous à la pâte à bois et enfoncer ou retirer les clous qui dépassent du parquet. Retirez ensuite la poussière en vous servant d’un aspirateur.

Pour ce qui est ensuite de la vitrification de votre parquet, vous devez protéger vos plinthes à l’aide d’un ruban de masquage. Une brosse à poils souples fera l’affaire pour recouvrir les bords du parquet en bois avec le vitrificateur. Afin de recouvrir l’ensemble du parquet, servez-vous d’un rouleau une fois que les bords du parquet sont terminés. Vous devez ensuite effectuer des passes croisées avec votre rouleau et finir dans le sens des veines du parquet. Enfin vous devez laisser sécher pendant trois heures au moins.

Enfin, vous devez passer la deuxième couche de vernis. Mais avant, poncez la première couche avec du papier vers et dépoussiérez par l’intermédiaire d’un chiffon humide. C’est seulement là que vous allez appliquer la deuxième couche de la même manière que la première et en laissant sécher après.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *